grandprix-cannes-lions-2014-900x429

 

Peut-on vraiment donner son avis sur les CannesLions sans y être allé, sans avoir vu le Martinez bondé a 4h du mat, sans avoir essayé de rentrer à la soirée Bacon, esquivé l’agent de sécurité avec l’accréditation d’un collègue…
Bref, peut-on être le Pierre Ménès de la pub ?

Non.

 

Peut-on aller sur  www.canneslions.com et regarder, analyser, vomiter, apprécier, rigoler…
Bref, peut-on se forger un avis et le donner  ?

Oui.

 

1er Partie : LES FRANÇAIS

Rappel des titres : 86 lions répartis sur 37 projets différents, pour 17 agences
(contre 55 en 2013, et 32 en 2012.)

Les liens et images viennent du site http://lareclame.fr/. Merci à eux.

 

BETC PARIS

Ubis"oft
Ubisoft – Watchdogs / Amazing street hacks
 Bronze en Outdoor

Gros succès sur Youtube, dans les 15 millions de vues.
le + : le stunt est bien réalisé et les personnages sont atypiques.
le – : à la fin comme tout stunts, la révélation te rappelle les glorieuses années Béliveau.
Les créatifs : Benjamin le Bretron et Arnaud Assouline.

betc
Graffiti General Bronze en Cyber

Betc va déménager et le fait savoir et génère beaucoup de visites rapidement.
Le + : Le projet de graffer digitalement un haut lieu du graff avant sa destruction est malin. Surtout venant de ceux qui le détruisent.
Le – : C’est de l’autopromotion et donc limite un peu la contrainte client.
Les créatifs : Julien Derreveaux / Loris Cormorèche / Simon Franckard / Romain Pergeaux

 

Lacoste
Lacoste / Le grand saut Silver en Film

Un film que l’on voit souvent à la télé et ça fait plaisir.
Grosse déception en Film Craft, il avait le potentiel d’un Or et/ou Argent et ne dépasse pas la shortlist. Complot.
le – : on préfère la version courte à la version longue.
Les Créatifs : Damien Bellon et Gabrielle Attia.

– – – – – Et donc ? – – – – – 
BETC s’en sort un peu moins bien que prévu, ses bonnes années précédentes avec Canal+/Evian n’aident pas à la comparaison. On sait qu’ils ne jouent pas le jeu des pro actif juste avant Cannes (respect) et que ce qui est primé a un vrai plan média. Mais pour un agence de près de 120 créatifs ça fait un ratio un peu léger d’1 lion pour 40 créas.

 

BUZZMAN

Mondelez International / Milka last square

Milka last square Gold et Silver en Direct / 2 Bronzes en Media

L’ère du productising chez Buzzman. Une opération qui aura fait grand bruit cette année, il aura fallu longtemps pour finaliser l’idée dû a une grosse contrainte de chaine de production puisqu’il fallait faire un moule de plaquette de chocolat sans le dernier carré mais avec le même poids que les autres plaquettes. 
Le case study a été refait pour Cannes et ce n’est pas plus mal.
Les créatif : Miguel Durao / Clément Séchet / Daniel Evans

burger-bandeau
Burger King / The last Comment / Bronze en Cyber

Le + : une bonne idée, simple et gratuite.
Le – : Est-ce qu’une entourloupette de CM facebook ça vaut un Lion ?
Les Créatifs : Pierre-Olivier Dezeque / Julien Scaglione 

doublea
Double A / Du papier c’est du papier / Bronze en Film.

Un peu de comédie ça fait du bien, le dernier plan est chouette, la mécanique est rentré dans le langage courant
(une bonne preuve, ça et avoir sa pub parodier par les guignols).

Dur à pronostiquer à l’international pour Cannes, on lui aurait bien donné un Argent. On espère le revoir à la télé.
Les Créatifs : … / Régis Boulanger / Romain Repellin


– – – – – Et donc ? – – – – –
Buzzman prend 6 lions sur 3 budgets différents.

Ils auraient sans doute aimé voir leur tipp-exx/Pharell aller plus loin et nous on regrette de ne pas voir leur Café Canal + Infinity à Cannes.
Ça confirme une belle année pour une agence et qui devrait s’étendre significativement. 

Notons que leurs productions sont mieux en mieux craftées.

CLM BBDO

Guy Cotten / A trip out to sea

Guy Cotten / A trip out to sea Gold en Mobile, Bronze en PromoActivation, en Direct, en Cyber et en Branded Content.

Le + : Un site/expérience/jeu efficace, qui prend aux tripes et a eu une bonne visibilité populaire et  c’est bien crafté.
Le – : On aurait préféré que ce soit associé à une (plus) grosse marque.
Les créatifs : Charles Dessaux / Emile Martin / Cécile Pimont


– – – – – Et donc ? – – – – –
Sur les 19 shortlists de CLM, on attendait le film Mercedes mais apparemment, cette année, la catégorie Craft fût rigide.

5 Lions sur Guy Cotten c’est chouette pour les créatifs qui ont tenu bon jusqu’au bout de cette longue production.
CLM continue dans sa quête du Direct/Mobile, engagée avec l’arrivée des 3 actuels DC.
On aimerait aussi en voir + sur leurs grosses marques (comme leur film Mercedes).

 

DDB PARIS

Hasbro - Trivial Pursuit

Hasbro – Trivial Pursuit / Camembert  Gold en Outdoor

Le + : une très belle exécution et un insight très juste.
Le – : on aimerait bien les voir toutes dans le métro
Les créatifs : Jean-François Bouchet et Emmanuel Courteau

leonvivien
Musée de la Grande Guerre / Léon Vivien 1914 Silver en Branded Content & Entertainment

Léon revient sous la forme d’un livre.
Le + : au moins on a un objet qui reste, et tout le monde n’est pas sur facebook.
Le – : Branded content pour un livre ? une habile manière de remettre le couvert 1 an après (en argent)

– – – – – Et donc ? – – – – –
2 lions de plus pour La paire Bouchet/Courteau qui continu de faire les beaux jours d’un DDB post-fusion.
Comme pour CLM on attend de voir de grosses productions créatives sur de gros comptes.
Du VolksWagen l’année prochaine ?

FRED & FARID

horse

Porsche Motors / 911 Rear Horsepower (1 – 2 – 3 – 4) Silver et Bronze en Outdoor

C’est joli et la mise en page est originale.

– – – – – Et donc ? – – – – – 
Peu de shortlist pour une agence qui fait maintenant partie des « grosses ».
Comme BETC, Fred&Farid n’a pas non plus l’air de « préparer » Cannes.

HEREZIE

Zwilling J.A. Henckels
Zwilling J.A. Henckels / Knives Gold en Press

Le + : Une superbe exécution (les créatifs sont des bons clients du craft)
Le – : un plan média limité ?
Les créatifs : Nicolas Dumesnil et Jacques Denain

– – – – – Et donc ? – – – – – 
Hérézie réussit a faire son lion annuel sur du print crafté.
Leurs récentes embauches les emmènera peut-être vers d’autres catégories en tous cas l’agence se porte de mieux en mieux.

ICONOCLAST

happy
Iconoclaste / 24 hours of happy Grand Prix, 5 Golds et 1 Silver en Cyber

Le coup de l’année. Happy, bulldozer de popularité qui décroche le graal des Lions.
Aucune agence de publicité derrière, il fallait que quelqu’un l’inscrive pour tout ramasser.
(ce qui aurait pu arriver à Red Bull Stratos en 2013, si ils avaient eu envie de gagner des Grand Prix partout)
Les 2 réalisateurs (We are from LA) sont d’anciens publicitaires, les mecs prennent tout partout.

LEO BURNETT FRANCE

Mimi Fondation / If only for a seconde

Mimi Fondation / If only for a second
Gold en Promo & Activation 3 Silver Lions Health, 1 Silver en Titanium, en Outdoor, en Cyber, en Film et en Branded Content

Le coup de l’année (bis). 1 Gold et 8 Silver.
Enorme démonstration qui va taper un lion d’argent en titanium (et ça c’est pas facile)
Le + : le case Study continue de nous foutre la chair de poule à chaque visionnage.
Le – :  Le client est une petite association, ce qui limite un peu la contrainte client.
Les créatifs : Stéphane Gaubert et Stephanie Thomasson

Jeep / Doe & Sea-Lion - Elephant & Swan - Giraffe & Penguin
Jeep / Animal Gold, Silver et Bronze en Press

Le + :  visuel simple au service d’un insight efficace
Le – : un plan média limité ?
Les créatifs : Jerôme Gonfond / Hadi Hassan Helou / Rémi Lascault

– – – – – Et donc ? – – – – – 
Leo Burnett signe son retour sur la scène des agences primées.
Après le très populaire « Emma-Trèfle » injustement non primé en 2013.
A voir les grosses campagne créatives sur des gros comptes.

 

LES GAULOIS

Transavia / Transavia - Ebay

Transavia / Ebay Gold et Bronze en Promo & Activation, Silver et Bronze en Direct et Silver en Media

Le + : une campagne réelle pour un client réelle avec un objectif de ROI, elles ne sont pas légion à Cannes.
Le – : la partie craft/mise en page laisse a désirer. Au moins ils n’ont pas fait la-mise-en-page-special-Cannes-avec-un-mini-logo.
Les créatifs : Marie Donnedieu / Ouriel Ferencz

Transavia / The Takeoff

Transavia / The Takeoff 2 Silver en Promo & Activation

Le + : La démonstration est explicite.
Le – : on sent un peu trop les acteurs du stunt.
Les Créatifs : Jordan Molina et Ludovic Miege



Orpi / Adulterous Silver en radio


Orpi / Retirement Silver en radio

Les créatifs : Paul Capeille et Benjamin Seff

daddy

Citroën / Papa Silver en Film

Un film que vous avez régulièrement vu à la télé, les papas apprécieront l’insight.
On n’aurait pas parié sur ce film à Cannes.
Les créatifs : Marie Donnedieu / Ouriel Ferencz

citroen

Citroën / Le supporter endormi Bronze en Film

 Un film que vous avez régulièrement vu à la télé, les fans de foot apprécieront l’insight.
On n’aurait pas parié sur ce film à Cannes.
Les créatifs : Marie Donnedieu / Ouriel Ferencz


– – – – – Et donc ? – – – – – 
La nouvelles agence « Les Gaulois » (issue de la fusion de H et leg) repart de son premier Cannes les bras chargées.
10 lions de toutes les couleurs pour 5 campagnes différentes sur 3 vrais clients.
1er Lion en Radio dans l’histoire des lions français.
Gros démarrage, espérons que ça continue.

 

 

MARCEL

Intermarché / Inglorious Fruits and Vegetables

Intermarché / Les fruits et légumes moches
Gold et Bronze en Promo & Activation, 2 Gold et un Silver en Direct, Bronze en Press.

Gros carton un peu partout ou passe cette campagne, bravo Marcel d’avoir pro activer l’idée à Intermarché.
Le + : Une campagne qui change un peu les choses et impacte toute une industrie.
Le – : A l’international l’opé n’est pas si originale.

Ray-Ban

Ray-Ban Silver en Press

Le + : De bien jolis mise en scène.
Le – : La mise en page est refaite pour Cannes avec de minis logos.

 

– – – – – Et donc ? – – – – –
Marcel continu sa belle saga Ray Ban propulsé sous l’impulsion de Vervroegen.
La bonne surprise vient d’un client qu’on attendait pas : Intermarché.
L’opération des légumes moches va s’étendre à toute la France, et ça c’est BIEN.
3 gold ça commence à peser lourd dans la balance des grosses campagnes primées en France.

 

OGILVY PARIS

Babolat / Babolat Play

Babolat / Babolat Play  2 Silvers en Mobile, Prix en Innovation

Cannes catégorie UX UI designer.

Allianz / Real Life

Allianz / Real Life Bronze en Media Silver en Branded Content

Le + : Une belle démonstration de l’utilité de leurs produit et de leurs catalogue
Le – : faut avoir envie d’aller chercher le truc.
Les créatifs : Salomé Jestin et Charles Henri Joyaut

ford
Ford / Ford on the road again Bronze en Branded Content
Les créatifs : Salomé Jestin et Charles Henri Joyaut
Le + : Une chouette balade musicale et un vrai projet en dur.
Le – : on arrive au limites de l’agence (dites classiques) de publicité, le fameux brand content. ça manque peut être de décli print.

 

– – – – – Et donc ? – – – – – 
Déception obligatoire pour Ogilvy après la monstrueuse récolte de 2013. Une déception à 6 lions tout de même.
Mais dans leurs shortlists il y avait d’autres budgets.
Autant CLM vise le mobile/direct autant chez Ogilvy on sent vivre le Branded Content, que ce soit sur Ford ou Babolat, on est loin des problématiques classiques film 30″/print.

PUBLICIS CONSEIL

Nestlé - Nescafé / Face to Friends

Nestlé – Nescafé / Face to Friends Bronze en Media et en Branded Content

Le + : La bonne idée du café entre amis relié aux amis facebook. Simple, sympa, efficace.
Le – : dommage que la web serie ne se décline pas mieux sur d’autre supports.
les créatifs : Martin Rocaboy et Cédric Auzannet

Parc Zoologique de Paris

Muséum National d’Histoire Naturelle – Parc Zoologique de Paris Silver en Outdoor , Gold et Silver en Press 

Le + : Jolie exécution, jolie idée.
Le – : la mise en page spécial Cannes pas nécessaire (mais plus joli il faut bien dire).
Les créatifs : Bangaly Fofana et Benoit Blumberger

Badabulle / Bear - Bunny
Badabulle / Bear – Bunny Bronze en Press

Une jolie petite idée, on sent que les créatifs sont de jeunes parents.
Le + : insight efficacement illustré
Le – : un plan média limité ?
Les créatifs : Martin Darfeuille et Alexandre Hildebrand

 

– – – – – Et donc ? – – – – –
Publicis repart de Cannes les bras bien plus chargés que d’habitude.
Joli cadeau de départ pour Olivier Altmann.

 

PUBLICIS CONSULTANTS

securite-routiere
Sécurité Routière / Le sourire du pompier – Je vous aime très fort  Bronze en Film


Invité surprise des classiques agences à prix.
Publicis Consultant prend 1 lion d’argent pour 1 shortlist et surement 1 seule inscription.
Les rois de la transformation.

 

ROSAPARK

rosapark

Innocence en danger – Only safety for children  Bronze en Outdoor

Le + : Une campagne populaire sur internet et qui fait réagir.
Le – : l’esthetique est assez repoussante .
Les créatifs : Mark Forgan et  Jamie Standen

jardiland-b

Jardiland / Dog Fat Pants  Silver en Outdoor

Le + : très efficace.
Le – : un plan média limité ?
Les créatifs : Paul Henri Masson Mark Forgan et  Jamie Standen

 

– – – – – Et donc ? – – – – –
Rosapark revient de Cannes avec les 2 premiers Lions de son histoire.
On attend une grosse campagne créative sur un gros compte.

 

SID LEE PARIS

BNP Paribas / We were there

BNP Paribas / We were there Gold et Silver en Direct 2 Bronzes en Media 2 Silvers et 2 Bronzes en Branded Content

Gros carton.
Le + : Une campagne bien exécutée pour un gros client (BNP) avec un gros plan média.
Le – : La 3D aurait pu être mieux traitée.
Les créatifs : Stéphane Soussan et Clément Mornet-Landa

 

batman

Warner Bros Interactive / The Joker’s job interview Silver et 4 Bronzes en Cyber
Les Créatifs : Jules Jolly et Yvan Archimbaud

 

Ubisoft / Assassin's Creed IV - Black Flag - Defy History

Ubisoft / Assassin’s Creed IV – Black Flag – Defy History Gold en Film Craft (Visual Effects) Bronze en PR

Les créatifs : Daniel Abensour / Martin Westberg / Johan Jeansson


– – – – – Et donc ? – – – – – 

Sid Lee est peut-être l’agence la mieux dotée de ce Cannes 2014 : 2 or 5 argent 8 bronze 24 shortlists
Mais surtout elle fait office de bon élève PAS de mise en page spécial cannes PAS de ghosts PAS de marques inconnus PAS d’associatif…
Un exemple pour beaucoup.
On ne sait pas trop comment définir cette agence…elle fait des choses.
Pas encore de grand film télé ou campagne print mais pas sur que ce soit ce qui les intéresse le plus.
Elle peut aussi remercier Ubisoft pourvoyeur de nombreuses créations primables depuis quelques années.

 


TBWA PARIS

sncf

SNCF / Europe is just next door 2 Silvers en Outdoor

Le + : Démonstration bien efficace.
Le – : on sent un peu trop les acteurs du stunt.
Les créatifs : Josselin Pacreau et Sebastien Guinet

defi-ingenieur-sncf

TBWA  SNCF / Défi Ingénieur 2 Silvers en Cyber
Les créatifs : Sylvain Theyssens / 
Gilles Suprin/Fabien Duval/Thomas Boudot

 

amnesty
TBWA : Amnesty International / Pens Bronze en Film Craft
Les créatifs : Ingrid Varetz.

– – – – – Et donc ? – – – – – 
TBWA repart avec 5 lions, on apprécie le travail créatif sur un gros compte tel que SNCF.
L’époque des ghost de Vervroegen est révolu ce qui fait contraste.
On verra si leur position de ne pas avoir de directeur de LA création a un impact sur ce type de sujet.

 

Y&R PARIS

babybel-bandeau

Mini Babybel / Milk   Silver en Outdoor

Le + : simple et efficace.
Le – : on aimerait bien les voir toutes dans le métro
Les créatifs : Gilles Menet. (Bravo a lui c’est rare d’avoir un seul créatif sur une annonce)

– – – – – Et donc ? – – – – –
Petite année pour Y&R, on attends de voir la suite.
Les projets qui en sortent sont de plus en plus craftés.

 

 

QUE RETENIR ?

Une grosse année de la France à Cannes.
Beaucoup de choses joliments faites et/mais peu d’humour.
Trop de campagnes pour des minis marques avec de mini plan média voir pas du tout ou pour des associations,
c’est dur de comparer les travaux dans ces conditions, mais c’est un peu le jeu de Cannes.
Un concours de bites créative.

Alors qu’aboutir des vrais projets sur des marques comme Lacoste, Mercedes, Ubisoft ou même Citroen, cela demande une pugnacité et une énergie « de dingue » que peu de créatifs imaginent.

Comme le dit Olivier Mongeau dans Stratégie :
« L’analyse deu palmarès mondial confirme une tendance qui, là encore, n’est hélas pas nouvelle: à mettre en exergue les créations anecdotiques, marginales ou fantomatiques, laissant parfois dans l’ombre les vrais travaux réalisés pour de vraies marques et qui ont vraiment rencontré une vraie audience, les jurys jouent un jeu dangereux.
L’industrie automobile l’a certes démontré de longue date: le rôle des prototypes est très utile, mais les règles sont clairement énoncées. Et la voiture de l’année n’a jamais été un prototype. »

Un concours de bites j’vous dis.

Sinon.

11 des 37 projets français primés sont des prints. 6 passe régulièrement à la télé.
Les créatifs Marie Donnedieu et Ouriel Ferencz des Gaulois sont les seuls a signer 3 campagnes différentes primées (en 7 lions).

« We were there » de Sid Lee semble être le candidat sans défaut, issu d’un vrai brief, avec un plan média, une idée servant réellement la marque et une campagne bien intégrée.

 

On aime particulièrement :
Le Mimi de Leo Burnett est émouvant.
Le Happy d’iconoclast est mondialement populaire.
Le Lacoste de Betc est intense.
Voilà.

ps : si vous voulez apporter des informations complémentaires, il y a un formulaire de contact en haut à droite.
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
Article by: Gregory Ferembach.