jeremie bottiau 3 600x211 - Jérémie Bottiau



Bonjour Jérémie, tu es Directeur de la Création chez Y&R, quel a été ton parcours scolaire/pro?

Pour résumer je dirais que j’ai eu une scolarité très moyenne jusqu’à redoubler ma seconde. À ma deuxième seconde c’était pas vraiment mieux mais ce qui m’a sauvé c’est cette semaine de stage d’observation (qu’on fait en 3ème maintenant il me semble). En gros flemmard j’ai tapé à la porte des boites qui étaient en face de mon lycée et il s’avère que l’une d’entre elles c’est TBWA. Quand j’ai vu les gars en jeans/baskets avec leurs bureaux plein de jouets et les parties de babyfoot je me suis immédiatement dit que ce truc était fait pour moi. Ensuite les notes sont remontées et BAC ES en poche j’ai fait un IUT puis l’ISCOM.

Mon stage de fin d’études, et 1er CDD, s’est déroulé chez Leagas Delaney (agence indé aujourd’hui fermée) en CR avec Julien Rotterman puis Marcel avec FredFarid puis Publicis Conseil avec Manu & Flo puis Grey Paris avec Andrea Stillacci puis Ogilvy Paris avec Chris Garbutt puis Marcel en tant que DC puis Herezie en tant qu’ECD puis DareWin en tant que DGA en charge de la Création et nous y voilà.

Depuis combien d’années travailles-tu dans le milieu de la publicité ?
Si je compte bien ça va faire 15 ans. En gros j’ai connu la pub avant Internet.

As-tu hésité à faire de la pub, tu aurais fait quoi à la place ?
Après ce stage d’observation j’ai pas vraiment hésité non.
Concrètement je ne pense pas avoir quelconques autres qualités qui m’auraient permis d’envisager un autre métier.
Ou alors rappeur…ou bien nageur pro.

Rappeur ?
https://neo-akira.bandcamp.com/album/gran-turismo

jeremie bottiau 1 600x242 - Jérémie Bottiau

Nageur pro ?

bottiau 600x215 - Jérémie Bottiau

Tu travailles avec qui et sur quels budgets ?
Je travaille avec tous les créatifs ainsi que tous les commerciaux et les planneurs stratégiques sur tous les sujets Y&R Paris et ça va du food à l’association pour la préservation des espèces sauvages et des littoraux en passant par de la bagnole. Mais mes partenaires privilégiés sont Chan Ton That (dir du planning) et Jean-Marc Kuetnzmann (Dir Général) ; vraie belle rencontre.

Parle-nous de quelques-unes de tes campagnes :

Alors pour mon 1er film TV j’ai fait des dessins :


Ensuite j’ai fait des Origamis sur un beat hip-hop :

J’ai fait la 1ère (et la seule certainement) discussion Windows live messenger au cinéma (à base de Wizz pour les anciens)

J’ai fait du « cap ou pas cap » avec des gens dans une voiture :

J’ai fait le con avec des fruits :

J’ai mis la main dans le cul d’un renard :

J’ai fait un opéra pour toutes les dalles de fin de soirées :

J’ai fait du porno :

Et un peu de politique :

 

Tu fais quelque chose en parallèle de ton métier, des projets, des passions ?
En parallèle de mon métier je m’occupe de ma vie et de ma famille sinon il y a toujours le projet de reformer le groupe de rap AKIRA qui a enflammé les années 90 et 2000. Pas la peine de chercher sur le web, je vous vois tous !

Quel est ton meilleur et pire souvenir ? Le truc qui t’as fait le plus halluciner ?
En vrai j’ai changé beaucoup d’agence, du coup mes pires souvenirs c’est de dire au revoir à mes collègues et mes meilleurs c’est d’en rencontrer de nouveaux. Mais je garde toujours des liens forts avec les gens que j’ai pu croiser.
Ce qui me fera toujours le plus halluciner dans ce métier c’est, qu’avec un peu de chance et de talent, l’idée que tu as un moment formulé juste comme ça à l’oral t’embarque à l’autre bout de monde avec des dizaines de personnes dont le métier est non seulement de la concrétiser mais surtout de la magnifier. C’est juste dingue quand tu y penses.

Quelles sont les pubs que tu préfères, tes classiques ?
Putain, je redoutais cette question. C’est tellement dur ! Et en plus ceux qui ont fait l’exercice avant moi ont déjà cramé parmi les meilleures pubs ever !
Mais comme je suis trop compet’ pour ne pas relever ce défi, voici mon top kiff :
– La 1ère pub dont je me souviens. Celle qui m’a fait rêver tout petit :

(faut savoir que depuis je fantasme sur avoir une pièce secrète chez moi un jour !)

– Born to create Drama:

– Ikea – The Lamp:

– Cadbury – Gorilla:

– Melbourne Metro – Dumb ways to die:

– Old Spice – Welcome to manhood:

– Oréo – Life Raft:

– Rom – The American Rom:

– Guiness – Compton Cowboys:

Et pour finir ma chouchoute (vraiment je ne m’en lasse pas):

 

Tu as des modèles de créatifs dans la publicité ? ou en dehors des gens qui t’inspirent ?
Plus jeune c’était Erik Vervrogen, Olivier Altmann, Stéphane Xibérras, ces mecs sont des stars pour moi. Durant mes années d’apprentissage dans les différentes agences dans lesquelles j’ai bossé j’ai volontairement choisi les DC avec qui je voulais bosser et du coup j’ai beaucoup appris avec Fred et Farid, Andrea Stillacci, Chris Garbutt, Anne de Maupeou mais aussi des gens que j’ai rencontré et pour qui j’ai énormément d’admiration comme Pascal Nessim, Georges, Olivier Sebag, Jean-François+Gilles+Patrick de chez Rosapark, Loïc Chauveau (alors bon je viens de voir qu’il m’avait également cité dans son interview…on va se dire que c’est copinage et cie. Balek). Évidemment j’en oublies et du coup je laisse un espace ici  …………  …………….  pour que les gens qui estiment avoir été zappés puissent y mettre leur nom.

Tu vois quoi comme changement entre tes débuts et maintenant ?
Je vois énormément de changements ! le digital, le social média, le snackable content, les millénials, les influenceurs, les youtubeurs, les activations avec moins de 10k, la disparition progressive des contrats cadres, des clients qui savent de plus en plus ce qu’ils veulent et qui sont de mieux en mieux éduqués à la pub (pas forcément toujours la bonne hein), le badbuzz, le mot « buzz », les bumpers ads, les datas, les blogs pub, le retargeting, le precision marketing, le brand content, le brand entertainment, la fin annoncée des agences de pub, Google, Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, Pinterest, Vero (heu non pas lui), le nombre de catégories à Cannes, les Cases Studies…putain c’est kiffant de faire un métier aussi instable !

A ton avis la pub va évoluer de quelle manière ?
Si on se réfère à ce que j’ai écrit plus haut, on est en droit d’imaginer qu’il va encore se passer énormément de choses dans le futur pour la pub. Ce qui m’importe c’est qu’on ne perde pas de vue l’idée.
Et puisqu’on semble se diriger vers toujours plus de précision sur le ciblage et qu’on arrive désormais avec toujours plus d’algorithmes à réduire la distance entre la marque et son conso, n’oublions pas le message entre les deux. Il doit encore porter du sens non pas pour l’émetteur mais pour le récepteur. Ce sont les gens qui sont importants, pas les marques (pavé dans la mare)

Tu peux envoyer un mail au Jérémie de 20 ans, tu lui dis quoi ? et à celui de 60 ?
Au mec de 20 piges déjà j’irais l’intercepter sur le forum de Caramail et je lui dirais « Tu as bien fait de ne pas écouter la conseillère d’orientation et lâche le rap gros, les gens ne sont pas prêts »
Au mec de 60 ans : « Allez tiens bon, encore 20 ans avant la retraite ! »

Un conseil pour ceux qui veulent réussir dans ce métier ?
Mon conseil c’est de ne pas tenter de réussir dans ce métier, mais plutôt de prendre du plaisir, de tester ses limites, de se remettre en question, d’être curieux de tout et ouvert à tout et surtout, surtout, surtout de ne pas perdre de vue pour qui on fait tout ça : pour les gens.
La réussite viendra après.

Autres portraits