jcroyer1

//Interview mis à jour en décembre 2017 //

Bonjour Jean-Christophe Royer, tu es DC/rédac, par quoi es-tu passé ?
Après des études assez bordéliques et moyennes, je monte à la capitale faire de la réclame. J’entre en tant qu’assistant AD dans une minuscule agence aujourd’hui disparue : Columbia.
Je me rends vite compte que la direction artistique n’est pas mon truc et je repars en stages pour faire rédac.
C’est Gabriel Gautier qui me donne ma vraie première chance en me prenant comme stagiaire chez DDB, avec comme DC Jean-Claude Jouis et Gilbert Scher. J’y rencontre mon premier AD, Christophe Caubel (avec lequel je vais travailler près de huit ans).
Quelques années plus tard, Gilbert Scher et Christophe Lafarge sont appelés par Jacques Séguéla pour monter une agence autour du budget Citroën. Christophe et moi les suivons dans cette improbable aventure. (Citroën, Air France, Visual, Eurosport…)

Puis, je retrouve Gabriel qui, venant de prendre la direction de création de Y&R, me demande de le rejoindre. (Bouygues, Quick, Technikart, Décathlon, Eurostar…)
Après un bref retour chez Scher/Lafarge (qui entretemps est devenue Enjoy), je retrouve Gabriel chez Leg. (Eurostar, SFR…)
Puis, en 2007, j’arrive chez BETC Paris. (Canal, Peugeot, Décathlon, Ricard, Unicef…)
En 2017, Buzzman en tant que DC (Burger King, Ikea…)
Et en 2018, je reviens chez DDB.

Tu as eu une formation de D.A. ? Il s’est passé quoi pour changer d’orientation.
Je n’ai pas eu de formation de DA à proprement parler, juste l’expérience des stages. C’est très vieux, bien avant la PAO. On bossait « à la mano », sur des blocs de layout, avec des photocopies de photocopies, du lettraset (les anciens comprendront). Je crois que je n’avais pas la patience et la hargne qu’il faut pour être AD. Je suis donc passé à la rédaction.

Depuis combien d’années travailles-tu dans le milieu de la publicité ?
Depuis 1991.

Tu peux citer quelques DA avec qui tu as bossé ?
Mon premier vrai AD était Christophe Caubel (Scher/Lafarge), avec qui j’ai bossé 8 ans, il y a eu ensuite Bruno N’guyen (Y&R), Hervé Lopez (Y&R), Stéphane Richard (Leg.) Puis Éric Astorgue (BETC).(perso, je mets AD, Art Director, ça claque plus, non ?)

Quelles sont les campagnes que tu as faites qui t’ont marquées :
Sans conteste « L’ours » pour Canal plus. Hormis les nombreuses récompenses que ce film a obtenues, de la conception au tournage, tout a été dingue.

Et aussi ma première presse quot’ pour Volkswagen chez DDB (la tache d’huile), le truc qui fait que ton DC se dit que ces petits mecs ne sont pas complètement nazes.

vw royer 467x600 - Jean-Christophe Royer