thirouin

Bonjour Marc, tu es photographe, quel a été ton parcours ?
J’ai fait l’école d’art Maryse Eloy, et obtenu une maitrise en communication visuelle, mention bien.
Puis j’ai fait des stages dans le packaging chez Dragon Rouge et C Capital et je me suis orienté assez rapidement vers la pub en travaillant en tant que Directeur Artistique pour plusieurs agences comme Alice, avec Philippe Saglio, ou TBWA Corp, avec Jean Paul Lichtenberg.

Par la suite, j’ai pris le statut de free lance et j’ai commencé a réaliser mon premier portofolio.
De fil en aiguile, j’ai fait mes premières pub et expositions, dont l’exposition pour la première journée contre l’homophobie; organisée par l’agence Bass Pression, pour laquelle j’ai réalisé une série de portraits dont Christian Lacroix, Clémentine Célarié, Jean-Claude Dreyfus, Mercedes…
Cette exposition a eu lieu en 2005, à la Galerie Euro RSCG BETC puis quelques mois après, à l’Olympia.

Ce fut l’une de mes premières grande exposition.
Puis le bureau de presse L’Appart m’a proposé de réaliser des séries mode pour lesquelles je pouvais à la fois gérer la direction artistique et réaliser les photos pour leur magazine.
Puis Katia Coelho, du Magazine Dealer de Luxe, m’a également fait confiance en me donnant une totale liberté dans la réalisation d’une première série, puis le travail et les rencontres ont fait que tout s’est enchaîné.

Depuis combien d année travailles tu ds le milieu de la photo ?
Environ 9 ans

Tu as de la famille des contacts proches qui travailles dans ce milieu avant d’y rentrer ?
Je n’avais aucun contact dans ce milieu ou le milieu artistique mais la volonté et le travail font que des liens se créent. Quand un travail est reconnu, il appelle d’autres projets.

Tu as hésité a faire de la photo ? qu est ce qui t’as donné envie d ‘en faire ?
J’ai toujours voulu en faire mon métier mais j’ai été freiné par ma famille.
Ce qui n’est pas un mal car je pense que le fait d avoir été directeur artistique m’a servi dans mon approche et me permet aujourd’hui de penser différemment mes séries.
J’ai toujours aimé avoir un appareil entre les mains et faire de la photo de façon non professionnelle pour
commencer.
En faire un métier c’est autre chose. En ce qui me concerne, il s’agit d’une vraie passion, proche du viscéral. Cela me semblerait impossible d’en faire un métier si ce n’était pas le cas.

Tu travailles avec qui et sur quoi?
Je travaille sur différents projets, en musique par exemple, avec Mélanie Pain (qui tourne également avec le groupe Nouvelles Vague), pour son dernier album « Bye Bye Manchester ».
Je réalise également des séries personnelles sur des thèmes qui me sont chers : My Little America, Remember, White& Colors, In Life,…
J’ai également des projets en cours en pub et avec des magazine de mode.

Parles nous de 2 – 3 séries que tu as faites :

La série Remember, par exemple, me tient particulièrement à cœur. Elle est basée sur mes souvenirs, d’il y a 10, 20 ans ou plus et des souvenirs beaucoup plus récent, dans l’instantané. Je pars à nouveau à la rencontre de ces lieux que j’ai connu et des personnes que j’ai rencontré et qui ont compté d’une manière ou d’une autre.
Les ballons sont le fil coloré de ce travail. Ils font référence aux anniversaires, donc a des dates bien précises dans le temps. Chacun de ces ballons représentent des moments importants pour moi ou des personnes qui m’ont marqué à un instant T.
Mon prochain voyage pour cette série sera Madrid…
remember_125

remember_126

remember_146

La série My Little America, en passant sur Fubiz à fait polémique, ce qui me l’a rend d’autant plus intéressante.
Tout le monde pensait que ce n’était que des photos prises aux USA, comme on en voit beaucoup.
Mais le sujet concernait en réalité, l influence des États-Unis dans les pays scandinaves, et en particuliers en Norvège ( où je passe la moitié de mon temps ) et en Suède.
De par mes cadrages, on pense être plongé dans l’Amérique et pourtant nous sommes dans des pays nordiques…

01_mwto

02_marc_thirouin_gvwp

06_96tk

image-6cf014848_01ae

0019_marcthirouin_1ncj

05_marc_thirouin_oc76

Il y a également toutes ces séries réalisées pour des magazines pour lesquelles j’aime créer des univers
particuliers.

Par exemple, ma dernière série réalisée pour ‘Red Collector’ sur le thème Pedro Almodovar, m’a poussé
à revoir plusieurs de ces films avant de décider l’angle que j’allais prendre.
L’ idée de partir sur les femmes m’est alors apparue évidente… ensuite j ai voulu jouer et mettre un portrait
en parallèle d’un objet qui nous emmène dans l’univers du personnage.

12_p4u8

10_8il8

04_marc_thirouin_98il_okia_nug4

03_marc_thirouin_98il_okia_a2e5

Tu fais quelques chose en parallèle de ton métier des centres d intérêts?
Dès que je le peux, je pars à Oslo me ressourcer auprès de ma famille.
La photo est une réelle passion et me prend énormément de temps.

Quel est ton meilleur souvenir ?
L’un de mes meilleurs souvenir est ma première photo pro, faite pour l’exposition pour la première journée
contre l’homophobie. Le shooting avec Christian Lacroix était un super moment.
Sinon j’ai plein de bons souvenirs, ma rencontre avec Steve Hett, tous mes projets avec l ‘Appart…

Quels sont les photos qui t ont le plus marquées ? / des inspirations.
Mes inspirations viennent souvent de la musique que j’écoute. La musique me permet de me détacher du
moment dans lequel nous vivons et de me laisser aller.
Apres évidement, mes inspirations viennent d’Avedon, Newton, Guy Bourdin, Anny Lebovitz…
mais aussi tout ce qui nous entourent est source d inspiration, les voyages aident aussi beaucoup à l’ inspiration.
Comme nous sommes vierges et très réceptifs quand nous arrivons dans un pays que nous ne connaissons pas.

Mes inspirations cinématographiques viennent des films de Lynch, Kubrick, Sophia Coppola, Fellini,…

Que penses-tu du travail de tes contemporains photographes ?
C’est difficile de juger, je pense que chacun à son style. Il y a des images ou des photographes qui me touchent et d’autres pas du tout. C’est très subjectif.

Tu vois quoi comme changement entre tes débuts et maintenant
Aujourd’hui mon style photographique est plus mature et donc on reconnait mes images.
Avoir son identité, c’est ce qu il y a de plus long et dur à installer, mais cela vient naturellement avec beaucoup
de travail.

Si tu pouvais changer qqchose dans ton parcours ce serait quoi ?
Mon parcours n ‘en est qu’à son commencement. chaque étape est  importante .
J’ai hâte de vivre la suite de l’aventure.

Que dirais tu a un jeune qui veux percer ds la photo?
De croire en son rêve et de travailler, travailler et travailler.

.

Pour plus de Marc : http://www.marcthirouin.com/
white-colors-day_1 white-colors-day_43 white-colors-day_33 white-colors-day_25in-life_171 in-life_147 in-life_148commercial-magazine-2_132 commercial-magazine-2_109 commercial-magazine-2_106
01_marc_thirouin_98il_09mo 02_069d 05_2dky04_9yke07_7tnz01_0snq 01_0vuu 02_09h3 03_94fo03_0880 03_7qpx   04_0uyn07_mslx 03_gurd02_10ol  04_fg31 06_2frz
.05_2hri 06_9zq4

01_odbh

02_hhtw