suzieleo

Bonjour, Suzie et Léo vous êtes un duo de photographe, quel a été votre parcours, vous venez d’où ?
Suzie : Léo a étudié le cinéma à la faculté, de mon côté j’ai fait les Beaux-Arts ou j’avais une pratique vidéo/installation. Nous nous sommes rencontrés aux Gobelins, en section photographie. Après nos études nous avons assisté différents photographes de mode.

Depuis combien d’années travaillez vous dans le milieu de la photo ?
Suzie : depuis 2006, 7 ans.

Vous avez de la famille des contacts proches qui travaillaient dans ce milieu avant d’y entrer ?
Suzie : Léo est d’une famille d’artistes, de mon coté mon oncle travaille dans la publicité comme directeur de création.

Vous avez hésité a faire de la photo ? qu’est ce qui vous a donné envie d’en faire ?
Suzie : Il ne me semble pas avoir hésité. la façon dont j’envisage la photographie est avant tout un travail en équipe, c’est cela qui me plaît.

Léo : À la base je voulais faire du cinéma. Au lycée, je suivais l’option cinéma. Pour le premier cours de pratique on nous a donné un appareil photo. On était tous un peu déçu de devoir faire des images fixes. Au final je me suis vite aperçu que c’était déjà toute une histoire d’arriver à faire un bon cadrage. J’ai toujours oscillé entre cinéma et photographie.

-7

Vous travaillez avec qui et sur quoi ?
Suzie : Nous collaborons régulièrement avec des agences de publicité, des marques en direct et pour différents magazines de mode essentiellement français et anglais.
Nous avons plusieurs équipes de coiffeurs/maquilleurs avec qui nous travaillons selon les projets.

AIDESJUIN2013   AIDES_DEC_2012_TYPO_72DPI  AIDES_72DPI_03 AIDES_72DPI_01  publication-tetu-mai-2011

Parlez nous de deux trois images que vous avez faites :

Léo : J’aurais du mal à vous parler d’images en particulier mais je peux vous en parler plus globalement. On prépare beaucoup nos images en amont. On dessine beaucoup, on fait pas mal de recherche, on échange nos références… Généralement l’image est très proche de ce que l’on avait prévu. Le danger, c’est que cela peu devenir figé. Maintenant que nous avons plus d’expérience, on essaye de trouver une balance. Au final, c’est une question d’attitude, c’est assez agréable d’avoir bien préparé car si vous êtes un minimum réceptif a ce qui se passe sur le moment, vous pouvez travailler un peu plus à l’instinct, et c’est dans ces moments là que les choses les plus surprenantes arrivent.

Pour être un peu plus précis en ce moment on aime faire des séries ou l’on mélange du porté et des natures mortes. Ça donne de la consistance, et créé une narration et des respirations.

-5

Vous faites quelque chose en parallèle de votre métier, des centres d’intérêts ?
Suzie : Oui, nous avons chacun différentes pratiques en parallèle de notre activité. Léo travail sur des projets artistiques avec son frère. De mon côté, j ai fait quelques expositions de mes vidéos et installations.

On a aussi fait des vidéos pour YSL

Vous avez des anecdotes sur la vie en studio ou la relation client ?
Suzie : Tout ce que je peu dire c’est qu’on ne s’ennuie jamais.
Léo : Un mannequin qui refuse que le coiffeur lui touche les cheveux.

Dans ce métier quel est votre meilleur souvenir ? et le pire ?
Léo : Le meilleur : notre dernier tournage.
Le pire : quand une de tes photos à été copié pour une campagne, ça nous est arrivé sur une campagne de mode l’année dernière sur 3 photos.

Quelle sont les photos qui vous ont le plus marquées ?
les séries que vous auriez aimé faire ?

Suzie : Globalement je suis plus inspirée par le cinéma, le théâtre ou la danse que par la photographie.

Léo : Je suis assez fan du boulot d’Olaf Breuning, notamment sa série composée de gangs surréalistes.

Capture d’écran 2014-02-18 à 13.15.02

Ça n’a rien a voir mais, en ce moment voici une vidéo que j’aime particulièrement :

Vous avez des modèles créatifs, des gens qui inspirent ?
Léo : le magazine toilet Paper de Maurizio Catelan et Pierpaolo Ferrari.

Capture d’écran 2014-02-18 à 13.16.28

 Capture d’écran 2014-02-18 à 13.16.55

Avec qui aimeriez vous travailler (modèles, marques, designers, illustrateurs…) ?
Suzie : Ça bouge beaucoup en fonction des designers qui reprennent les maisons, mais globalement les designers issus de l’école d’Anvers/ Margiela, Dries von noten….

Chez les Anglais Mc Queen, et l’américain Rick Owens. Je trouve également que Prada gère bien son image.

Vous voyez quoi comme changement entre vos débuts et maintenant ?
Suzie : Pour l’instant chaque projet est très différent notamment entre la photographie et le film. c’est un métier en perpétuelle évolution qui demande une capacité d’adaptation.

Léo : Je crois qu’on est encore dans nos débuts.

Que diriez vous a un jeune qui veut percer dans le milieu de la photo ?
Suzie : Je lui dirai pleins de choses ,je lui raconterai notre expérience puis je lui dirai de ne pas m écouter qu’il n’y a pas de règles a part peut être observer tout, tout le temps.

Léo : Je lui demanderai s’ il aime les pâtes.

.
Pour plus de Suzie et Léo : http://www.suzieq-leosiboni.com/

-16

-15

-14

 -13

-12

UNDER_72DPI_05

UNDER_72DPI_03

MEP-CAMPAGNE_72DPI

MEP-CAMPAGNE3_72DPI

MEP-CAMPAGNE2_72DPI

-11

-10

-9


-6

-4

-3