Bonjour Antoine, tu es Rédac chez BETC quel a été ton parcours ?
Après un parcours scolaire plutôt pas très brillant, j’ai fait un IUT info-com à Besançon et j’ai découvert que ça me plaisait. Du coup les études furent un peu reluisantes, j’ai poursuivi dans une école de pub “Sup de Création” basé à Roubaix (oui c’est le “NORD”) où j’ai rencontré un certain Ludovic Labayrade devenu mon AD. Suite à plusieurs stage (Euro, Leo Burnett…) nous avons validé notre diplôme par un stage chez BETC… Qui ne nous a depuis jamais relâché depuis.

Depuis combien d’années travailles tu dans le milieu de la publicité ?
13 ans.

Tu as hésité a faire de la pub ? Qu’est ce qui t’as donné envie d’en faire ?
Hésité ??? C’est pas mal de faire de la pub je trouve… Enfin quand on essaye d’en faire de la bonne. Je ne sais pas ce qui m’a donné envie d’en faire. Juste je souviens de ma lettre de motivation de l’IUT je disais que j’étais (avant que l’émission n’existe) un enfant de la télé… Et que j’aimais bien la pub parce que c’était un peu comme des petites aventures des bd en une planche…

Tu travailles avec qui et sur quoi chez BETC ?
Ludovic Labayrade et sur tout… Canal, CanalSat, Disney, i-télé, 13ème Rue, Ricard, Décathlon…

Parles nous de deux trois choses que tu as faites en pub qui t’ont marquées
En 13 ans de BETC y’en a… Maintenant pour moi c’est surtout l’occasion d’allier mon travail à ce que j’aime : le sport. J’ai ainsi fait des films (pas tous remarquables niveau script) avec moult sportif. Et ces rencontres ont toutes été de bon moment. Sinon pour moi ma prochaine campagne sera toujours en théorie la plus marquante. La pub ça s’use vite.

Tu fais quelque chose en parallèle de ton métier, des passions ?
Je fais des choses mais pas à un niveau de dire c’est passionnel quoique… Je fais de la photo, du sport et de la cuisine.

As tu des anecdotes sur la vie à l’agence ou la relation client ?
Oui moult, mais je crois qu’il faut mieux les garder pour moi, je pense que c’est grâce à ça que je ne suis pas encore fait virer.

Dans ton métier quel est ton meilleur souvenir ?
Les short lists que j’ai eu…

et le pire ?
Les short lists que j’ai eu…

Le truc qui t’a fait le plus halluciner ?
On parle de pub là on est d’accord.

Il y a des gens (créa-réal-photographe…) avec qui tu aimerais travailler ?
Oui forcement. J’aimerais bien faire un film un gros film avec un bon script avec Dante Ariola.

Quelle est, historiquement, la pub qui t’a le plus marqué
Végétaline.

Celle que tu aurais aimé faire ?
Umbro.

Tu as des modèles de créatifs dans la publicité ? des gens qui t’inspirent ? pourquoi ?
Oui tous mes patrons et tous les patrons des autres agences. Sérieusement Remi Noël et un exemple pour moi et sinon un mec très désagréable comme Fred Royer ou Patrice Dumas.

Si tu commençais la pub aujourd’hui, tu irais ou ?
Le marché est plus restreint qu’avant mais cela redevient un peu plus cool pour ceux qui sont adeptes du Digital… Donc pour les jeunes j’irais dans ces structures.

Tu vois quoi comme changement entre tes débuts et maintenant ?
6kg et quelques euros sur ma feuille de paye.