Bonjour David Troquier, tu es Directeur Artistique chez BETC Paris, par quoi es tu passé ?
Alors tout à commencé à l’ECV Atlantique à Nantes, où j’ai fais mes études. Je suis arrivé là-bas en voulant être dessinateur de BD, et je suis ressorti en voulant faire de la pub. Puis stages chez DDB nouveau Monde à Nantes, puis chez .V. à Paris, où j’ai rencontré Hugues Pinguet et Olivier Apers. Notre cohabitation s’est bien passé, je les ai suivi chez BETC en 2006, passé de stagiaire à assistant et maintenant directeur artistique. Je suis officialisé en team depuis un an maintenant avec Lessly Chmil

Tu as de la famille ou des contacts proches qui travaillaient dans ce milieu ?
Je ne connaissais personne dans ce milieu avant d’y entrer.

Du coup tes stages tu les as eu en envoyant un mail comme tout le monde ?
J’avais fait un faux mail de jeu concours (il y avait moins de spams à l’époque), et envoyé aux dix premiers du classement CB news. J’ai eu mon stage dans l’heure qui a suivi.

Depuis combien d’années travailles-tu dans le milieu de la publicité ?
Ça fait 5 ans.

Quels sont les budgets sur lesquels tu travailles chez BETC Paris ?
Je travaille essentiellement avec Olivier Apers en Directeur de Création, et avec Lessly Chmil ma rédactrice. On bosse pas mal sur Loto, Canal+, Boursorama, Air France, Ar-Drone, 13ème Rue

Quelles sont les campagnes (print/films) que tu as faites qui t’ont marquées :
Le film Loto détaillant, un de mes premiers gros films à moi.
La campagne pour le poker Canal+,  qui m’a fait gagné notre premier prix au Club des DA

La dernière campagne Canal+ pour le Cinéma, quelque chose dont je suis fier à la fois dans les textes (co-écrit avec un autre D.A. il n’y a pas de redac « tradi » sur ce projet) et l’image, ça correspond bien à ce que je suis et ce que j’aime faire.

Au début tu as hésité a faire de la pub ?
Pas vraiment, je suis parti assez naturellement dans cette voie.
Après, oui je continue mon activité d’illustrateur, roughman quand le temps me le permet. J’écris des scénarios aussi.

L’envie de BD a disparue ou c’est un projet parallèle sur le long terme ? Tu aimes quoi comme univers dans la bande dessinée ?
Non la BD n’a pas disparue, je continue d’écrire et de développer des histoires. J’ai rencontré Crisse (L’épée de cristale, Kookaburra) assez tôt qui m’a appris pas mal de bases avec d’autre jeunes dessinateurs.
Ensuite j’ai un peu emmagasiné des tas de références et lu plein de trucs : Watchmen, UW1, Walking Dead, Akira, Midam, Jodorowsky, Maëster, Blacksad, Gimenez, Binet, Canepa…Mon style emprunte un peu de tout ça je crois.

Dans ton métier quel est ton meilleur souvenir ?
Quand Olivier Apers m’a appelé depuis Cannes pour annoncer qu’on avait gagné notre premier Lion, Argent en Presse (Pour les Schémas de Canal +). Forcement ça marque.

et le pire ?
Rien de très dramatique sinon des campagnes qui s’annulent au dernier moment, des stress de compétition…

le truc qui t’a fait le plus halluciner ?
Ma première prod TV, j’étais assez impressionné de voir combien de personnes peuvent se greffer et s’impliquer sérieusement, très sérieusement à ton projet à partir d’une connerie griffonnée sur un bout de papier à la base. Ça donne des résultats assez surréalistes de stylismes de bouées dauphins, de trucages de jacuzzi ou de doublage-cascades de kickboxing…

Ce que tu ne pensais pas faire un jour ?
Jouer le G.I dans une pseudo guerre du golf reconstituée, pour remplacer un comédien malade.

Quelle est la pub qui t’as le plus marqué
La Pub qui m’a le plus marquée, je dirais Ikea, » the Lamp », découvert en cours de pub et j’ai été choqué de m’être fait avoir par un film publicitaire comme ça.
Ou les pubs prints Lego « Just Imagine » j’essaie d’aller vers ce genre de simplicité au maximum.


Celle que tu aurais aimé faire ?

les campagnes Perrier-t-shirts / les visuels PS2 de TBWA / Ikea : the lamp / les films Fox Sport / plus récemment : Gatorade Replay / Microsoft : Halo 3

http://www.youtube.com/watch?v=E_AXohUOAKs

Tu as des modèles de créas dans la publicité ? des gens qui t’inspire ?
Comme beaucoup, j’ai pas mal été marqué par les pub VW de Bernbach quand j’étais encore en études, du coup j’ai beaucoup appris en concept et en idées. Puis j’ai découvert les images de Vervroegen quand je suis arrivé sur Paris et je me suis plus intéressé à l’image et au sens. Et maintenant j’aime beaucoup le boulot de Droga et comment il s’affranchit des supports et des médias pour ses campagnes de pub. J’essaie d’apprendre et de tendre mes idées de ce côté-là maintenant.

Si tu commençais la pub aujourd’hui, tu irais ou ?
Peut-être essayer de commencer par l’étranger, l’Amérique du sud, les agences brésiliennes et argentines, ou alors les USA.

Tu penses que le milieu va évoluer de quelle manière ?
Avec le mélange des médias, les frontières qui disparaissent entre les supports publicitaires, j’ai l’impression qu’on va arrêter de nous briefer en disant « faites-moi un film pour mon produit » mais plutôt « J’ai un produit, quel est le meilleur média pour communiquer dessus ? » Finalement le concept et l’idée vont définir le média.

Et si tu pouvais recommencer, tu referais les même choix ?
Oui, je pense que je quitterais l’école plus tôt et partirais directement en stage auprès des seniors du métier. Finalement, c’est la seule et vraie école qui compte.